Université: Le Dircab du Président piégé par des étudiants (Alakhbar Info)

A Nouakchott, les usagers des principaux marchés, ne cessent ces jours de grandes chaleurs, de se plaindre constamment des désagréments causés par les odeurs nauséabondes qui se dégagent à longueur des journées, des quantités énormes d'ordures ménagères, des eaux usées et des urines dans les parcs, aux abords des marchés, des routes et des principaux ronds-points.

Les odeurs des poubelles et des urines sont devenues par la force des temps, un véritable casse-tête des riverains de la promiscuité, notamment les commerçants et les marchands qui exposent leurs marchands aux abords des carrefours de la polyclinique et de la BMD », lancent des commerçants et des laveurs de voitures.

D'autres intervenants renchérissent :"Nous sommes exaspérés par les odeurs puantes surtout des eaux usées et des urines. Devant la détérioration grave de l'environnement mais aussi et surtout les cas de maladies infectieuses et respiratoires surtout en cette période de pandémie de la covid-19, nous avons à maintes reprises tiré la sonnette d'alarme, en nous adressant aux élus et responsables locaux pour trouver d'éventuelles remédiations à cette situation suffocante".

L’un des gérants du marché LETIHAD, se dit lui, très inquiet du comportement irresponsable de nombreux usagers du marché, des marchands ambulants et des visiteurs qui urinent sous les voitures et aux abords du complexe commercial alors qu’il y a des toilettes publiques partout.

Quant à Amina, une vendeuse de beignets, elle affirme que "le principal problème est l'incivisme de la majorité des personnes qui se croient toujours en brousse". "Les autorités construisent les routes, les marchés et les toilettes mais ce sont les populations qui sont responsables de leur destruction avec les eaux usées et la saleté", ajoute Ahmed, un marchand de cure-dents.

"Nous demandons aux autorités municipales de nous aider pour en finir avec ce calvaire", dira, un commerçant dont son commerce s'ouvre sur une place où urinent les passants. De l’autre côté, le gérant d’une agence optique qui s’ouvre sur le trottoir du carrefour BMD, appelle « la population davantage de patience et de rigueur sur l’hygiène et de cesser d’uriner sur le trottoir et d’y déverser les eaux usées ».

Par Aboubecrine SIDI

 

Recherche

Archives

Culture


bac
Education: Pour le goût de lire et l'art d’écrire
Mardi, 29 Août 2017 22:59
Pendant longtemps, surtout dès le début de l'école fondamentale, on a considéré la dictée
baba
Nécrologie:suite à la disparition de MADIBA, le M.P.R présente ses condoléances.
Vendredi, 06 Décembre 2013 23:26
Le Mouvement Pour la Refondation (M.P.R) a appris avec beaucoup de chagrins, la disparition du
ENQUÊTE D’OPINION NATIONALE SUR LES PRIORITÉS DES ÉLECTEURS : PREMIÈRE DU GENRE EN MAURITANIE
Mardi, 29 Octobre 2013 00:38
NOUAKCHOTT (Le 27 octobre 2013) – Dans le cadre de son nouveau programme « Soutien à la

Reportages


afcf1.jpg
AFCF organise une cérémonie d’au revoir au coordinateur de la coopération AECID (PHOTOS)
Samedi, 18 Juillet 2020 00:09
Le siège de l’Association des femmes Cheffes de famille (AFCF) a abrité, hier, jeudi 16 juillet
img_20200715_114352.jpg
SAFIRE-TDH-AFCF-ANAPEJ pour un dispositif d’accompagnement à l’insertion socioprofessionnelle des jeunes en situation vulnérable (PHOTOS)
Vendredi, 17 Juillet 2020 23:43
Le consortium Oxfam du programme SAFIRE (Sécurité Alimentaire, Formation, Insertion,
armaire.jpg
Rosso/Bilan : Les grandes réalisations sous l'ère du Député-maire Sidi Diarra
Dimanche, 14 Octobre 2018 11:11
La commission de la communication de la commune de Rosso avec la fin du mandat de l'actuelle