Université: Le Dircab du Président piégé par des étudiants (Alakhbar Info)

"Plate-forme de dialogue sectoriel : Etat des lieux et dynamiques actuelles" tel est le thème de l’atelier sur la plate-forme multi-acteurs sur le secteur agro-sylvo-pastoral en Mauritanie organisé, ce jeudi 12 décembre 2019, dans l’hôtel Novotel de Nouakchott.

Ouvrant les travaux, le Représentant du ministre mauritanien du développement rural, Abdallahi Baba Zayed, directeur des stratégiques de la coopération et du suivi-évaluation, a insisté sur les 5 thématiques de l’atelier qui selon lui cadrent sur les priorités de son département. Le secteur rural mérite une attention particulière de la part de l’ensemble, a-t-il expliqué.

Tandis que Madeleine ONCLIN de l’Union Européenne (développement rural), elle a évoqué l’importance du cadre de dialogue ouvert et instructif pour que des résultats concertés soient touchés. Pour Madeleine, toutes les parties doivent se concerter pour mieux faire et mieux agir dans le but d’assister les populations rurales touchées par la pauvreté.

De son côté, le Directeur Exécutif de l’Initiative Prospective Agricole et Rurale (IPAR), M. Cheikh Oumar Bâ, a expliqué les principaux objectifs de cet atelier pour dire que (IPAR, RIMRAP, l’UE, le gouvernement mauritanien, les associations et les ongs, les opérateurs) sont tous concernés pour des résultats palpables et qui serviront à l’exploitation des expériences.

L’atelier a été cerné sur six groupes thématiques : hydraulique pastorale, infrastructures rurales, lait local, gestion territoriale des ressources naturelles et sécurité et développement. Sur le plan technique, Dr Abder Benderdouche, Chef de Mission RIMRAP/UE, M. Franck MULLER, expert principal RIMRAP et M.Fall un ancien technicien du secteur rural, ont présenté des exposés détaillés sur les différents thèmes. Pour plus de compréhension, ils ont accentué des commentaires principalement sur pour les groupes « Conseil Agricole-Pastoral », la gestion des ressources naturelles et les infrastructures rurales et le lait local. Par la suite, des participants ont apporté des contributions tout en posant des questions sur les différents points abordés.

Cette rencontre a pour objectif de travailler dans le cadre global d’intervention de la plate-forme afin de mettre en place un ensemble d’outils adéquats qui vont permettre de faire sortir la plus grande frange de la population rural du joug de la pauvreté extrême par : un renforcement des capacités de résilience des populations rurales le plus vulnérables à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle, un appui institutionnel aux structures Etatiques en charge des politiques sectorielles et une structuration du secteur agropastoral par l’amélioration de l’accès aux services ( infrastructures de base, désenclavement, conseil rural, vulgarisation).

Précisons que l'IPAR qui est un espace de réflexion, de dialogue et de proposition pour des politiques agricoles et rurales concertées au Sénégal et dans la région ouest-africaine, a une vision très technique dans l’optique d’orienter les acteurs l’importance de la sécurité alimentaire sous dans les régions agropastorales. Sa mission est de contribuer au développement économique et social, tient-on. Ses valeurs (engagement, objectivité, transparence, responsabilité et équité) garantissent ses résultats. Selon les informations, l’IPAR vise à promouvoir le dialogue politique et la mise en débat pour toucher les objectifs de développement durable.

Quant au RIMRAP (Renforcement institutionnel en Mauritanie vers la Résilience Agricole et Pastorale), pour son suivi-évaluation et de gestion des crises et de gestion des ressources naturelle, œuvre dans cet espace d’échanges pour réussir trois résultats : gouvernance améliorée de la gestion des ressources naturelles dans les wilayas de l’Assaba, du Guidimakha et des deux Hodhs, le renforcement des institutions du secteur et l’amélioration des systèmes d’information pour la sécurité alimentaire.

Du coup, les Experts et les contribuants ont tous insisté sur le fait qu’il ait une conformité des choix de la plate-forme, l’insertion de la plate-forme dans les priorités naturelles mauritaniennes et son fonctionnement.

Comme dit, il s’agit de l’élaboration et la mise en œuvre des politiques publiques visant à sortir la plus grande frange de la population rurale de la pauvreté par : un dialogue libre, franc et transparent, une approche décloisonnante incluant tous les acteurs sectoriels, une réflexion perspective et la production de documents stratégiques concertés d’aide à la décision et à l’action pour l’Etat et les partenaires.

Au terme de l’atelier, des orientations et des lignes ont été données aux différents groupes pour préparer les rencontres de juin et décembre 2020 tout en attendant de fournir un travail qui va servir les pouvoirs publics, les bailleurs et les acteurs pour venir en aide aux populations rurales.

Nous précisons que cet atelier est organisé par IPAR dans le cadre du programme du RIMRAP/UE.

Par Aboubecrine SIDI

 

Recherche

Archives

Culture


bac
Education: Pour le goût de lire et l'art d’écrire
Mardi, 29 Août 2017 22:59
Pendant longtemps, surtout dès le début de l'école fondamentale, on a considéré la dictée
baba
Nécrologie:suite à la disparition de MADIBA, le M.P.R présente ses condoléances.
Vendredi, 06 Décembre 2013 23:26
Le Mouvement Pour la Refondation (M.P.R) a appris avec beaucoup de chagrins, la disparition du
ENQUÊTE D’OPINION NATIONALE SUR LES PRIORITÉS DES ÉLECTEURS : PREMIÈRE DU GENRE EN MAURITANIE
Mardi, 29 Octobre 2013 00:38
NOUAKCHOTT (Le 27 octobre 2013) – Dans le cadre de son nouveau programme « Soutien à la

Reportages


afcf1.jpg
AFCF organise une cérémonie d’au revoir au coordinateur de la coopération AECID (PHOTOS)
Samedi, 18 Juillet 2020 00:09
Le siège de l’Association des femmes Cheffes de famille (AFCF) a abrité, hier, jeudi 16 juillet
img_20200715_114352.jpg
SAFIRE-TDH-AFCF-ANAPEJ pour un dispositif d’accompagnement à l’insertion socioprofessionnelle des jeunes en situation vulnérable (PHOTOS)
Vendredi, 17 Juillet 2020 23:43
Le consortium Oxfam du programme SAFIRE (Sécurité Alimentaire, Formation, Insertion,
armaire.jpg
Rosso/Bilan : Les grandes réalisations sous l'ère du Député-maire Sidi Diarra
Dimanche, 14 Octobre 2018 11:11
La commission de la communication de la commune de Rosso avec la fin du mandat de l'actuelle