Dans certaines villes du pays, les élèves, contrairement au personnel d’encadrement dans les établissements scolaires, ne se pressent devant les salles de classe de certaines écoles, pour s’inscrire sur les listes, a-t-on appris de sources éducatives.

Malgré les vastes campagnes de sensibilisation organisées par les bureaux des parents d’élèves, la société civile, des clubs d’étudiants et la société de télécommunication Mattel, les taux restent encore faibles.

Et nos sources de préciser qu’au collège des jeunes filles de Nouakchott-Ouest, la présence des élèves est encore timide. Même son de cloche dans les établissements de Sebkha et chez les autres départements, tient-on. Dans les départements de Tevragh-Zeine et Ksar, ce sont les écoles privées surtout celles au programme français qui font la fête,constate-t-on.

Contrairement aux deux autres wilayas de Nouakchott Sud et Nord,où, la présence des élèves et leurs tuteurs est importante tant dans les écoles que dans les collèges et lycées, a constaté notre reporter.

Et nos correspondants de l’intérieur de souligner que les moughataa des wilayas du nord, de l’est et du sud connaissent depuis hier une forte affluence des élèves devant les grilles pour s’inscrire.

Le lycée 1 et le collège 3 de Sélibabi vivent ces derniers jours de fortes affluences jusqu'à la tombée de la nuit,annonce un surveillant . Face à cette situation, un directeur des études a précisé que, le délai doit être prolongé parce qu’il y a beaucoup d’élèves à inscrire dans ces deux établissements.

A l’école 7 de la capitale du Guidimakha, le taux d’inscrits est aussi très important, mais, on déplore un manque cruel d’enseignants pour le moment, révèle un membre du bureau des parents d’élèves de ladite école, qui a consulté la liste des affectations, ce vendredi matin. Il souligna que cette école à cycle complet risque de démarrer l’année scolaire avec quatre enseignants.

Interrogé sur ce sujet, un responsable de l’administration du lycée de Tékane, déclare que les nombres d’inscrits augmentent chaque jour et les parents sensibilisent dans les villages avoisinants pour que les élèves viennent s’inscrire avant la date de clôture prévue, le dimanche 6 Octobre, à 14 heures.

« A propos de la faible affluence, les parents d'élèves ont l’habitude d’attendre toujours la dernière minute pour venir se bousculer devant l’administration ou d’engager des interventions pour inscrire leurs enfants » dénonce un chef d’établissement scolaire à kiffa.

Si la mesure annoncée dans le communiqué rendu public par les ministères de l’enseignement sera strictement appliquée, des milliers d’élèves se retrouveront dans la rue ou dans les écoles privées. Cette première dans l'histoire de l'enseignement dans le pays aboutira-t-elle? On verra bien.....

Par A.SIDI

 

Culture


bac
Education: Pour le goût de lire et l'art d’écrire
Mardi, 29 Août 2017 22:59
Pendant longtemps, surtout dès le début de l'école fondamentale, on a considéré la dictée
baba
Nécrologie:suite à la disparition de MADIBA, le M.P.R présente ses condoléances.
Vendredi, 06 Décembre 2013 23:26
Le Mouvement Pour la Refondation (M.P.R) a appris avec beaucoup de chagrins, la disparition du
ENQUÊTE D’OPINION NATIONALE SUR LES PRIORITÉS DES ÉLECTEURS : PREMIÈRE DU GENRE EN MAURITANIE
Mardi, 29 Octobre 2013 00:38
NOUAKCHOTT (Le 27 octobre 2013) – Dans le cadre de son nouveau programme « Soutien à la

Reportages


armaire.jpg
Rosso/Bilan : Les grandes réalisations sous l'ère du Député-maire Sidi Diarra
Dimanche, 14 Octobre 2018 11:11
La commission de la communication de la commune de Rosso avec la fin du mandat de l'actuelle
abvolbet.jpg
Reportage: Le mouton de l'Aid , pas pour n’importe qui !
Mardi, 14 Août 2018 12:30
A une semaine juste de la fête de l’Aïd El Adha, prévue, le mardi prochain, le central de
acha1.jpg
Commune de Rosso/APJR : Journées de consultations et soins gratuits aux populations de Chgarra (En IMAGES)
Samedi, 11 Août 2018 22:33
La commune de Rosso en partenariat avec l’Association pour la promotion des jeunes de Rosso