Plus d'info

Université: Le Dircab du Président piégé par des étudiants (Alakhbar Info)

Question : Et pour commencer, à l’intention de ceux qui ne vous connaîtrez pas encore, qui êtes-vous Hawa Ciré Bâ ?

Hawa Ciré Bâ, activiste des droits de l’homme et leader politique. Avec ma casquette de spécialiste en Marketing, j’ai pu réaliser de bonnes œuvres humanitaires dans les rangs des populations déshéritées des quartiers de Nouakchott en général et d’EL Mina en particulier.

J’aide à la réinsertion économique des femmes démunies en milieu urbain et sensibilise la jeunesse aux valeurs morales, républicaines et entrepreneuriales. J’ai combiné  l’humanitaire à la politique en m’engageant en 2018 à la course à la municipalité à El Mina.

Question : Justement pouvez-vous nous présenter votre position de leader politique?

Ma position de leader politique est née à travers mes actions humanitaires et mes relations avec les populations des quartiers périphériques d’El Mina. Elle a été renforcée par mon souci de répondre aux appels de la plupart des familles nécessiteuses et de la jeunesse marginalisée. Et là, j’ose dire que c’est l’exercice politique qui est venu vers moi.

La pauvreté croissante, la criminalité graduelle, l’usage de la drogue galopant, le chômage rythmé, la déperdition scolaire démesurée,  les ordures qui envahissent les routes, les inondations à la première pluie dans cette moughataa qui m’est très chère m’ont poussé à me battre pour le changement pacifique. Ce sont ces raisons qui m’ont poussé à me  présenter aux élections municipales dernières où j’étais venue troisième sur 39 listes.

Pour ce qui est de ma position, elle est claire, comment voulez-vous que je ne sois pas opposante et que mes concitoyens vivent l’injustice, la misère, les fléaux, la marginalisation et la confiscation de leurs droits les élémentaires. Les inégalités sont visibles dans plusieurs domaines, que ce soit dans le domaine économique, dans le domaine politique ou dans le domaine social.  C’est très désolant.

Ce sont ces tristes facteurs accentués par la démagogie véhiculée par certaines grosses pointures politiques qui ont fait de moi, une femme politique touchée par la souffrance qui traumatise les mauritaniens dans leur propre pays.

Question : D’accord, et donc quelle direction avez-vous prise à cette élection présidentielle ?

Pour cette élection présidentielle et bien avant d’ailleurs, j’ai embrassé la position du changement pour une Mauritanie réconciliée avec elle-même.

Ma position est celle de tous les mauritaniens qui militent pour l’unité nationale, la cohésion sociale, la justice sociale, la bonne gestion de la chose publique, un enseignement de qualité, une meilleure couverture sanitaire, l’emploi des jeunes, la sécurité, la stabilité des prix, les droits humains,….

Question : Qu’est-ce qui a motivée votre décision de soutenir le candidat l’élection présidentielle Sidi Mohamed Ould Boubacar ?

L’aspiration au changement civil pour une Mauritanie unie et prospère m’a orienté vers le président Sidi Mohamed Ould Boubacar. Je saisi cette opportunité pour dire qu’il est le seul candidat qui a le programme auquel aspire les mauritaniens.

Croyez-moi, il a les qualités et les compétences d’un homme capable de rétablir les mauritaniens dans leurs droits. Alors, depuis le lancement de la campagne nous n’avons rencontré que les personnes et surtout des jeunes qui optent pour le changement civil.

Question : Quelles sont les chances de votre candidat à cette élection décisive ?

Malgré les différentes formes pressions entreprises par les autorités et le manque de transparence, les chances de notre candidat sont grandes et les prochains jours donneront raison au changement.

Du coup, l’aspiration des mauritaniens au changement civil les oriente vers Sidi Mohamed Ould Boubacar.

A cette occasion, je soutiens le candidat Sidi Mohamed Boubacar, cause pour laquelle avec un grand groupe de personnes nous avons monté une initiative de soutien qui travaille sur le terrain. Toutes les communautés et toutes les classes d’âges y sont représentées. Nous œuvrons main dans la main pour une Mauritanie juste .

Propos recueillis par R.Fall

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE


Culture


bac
Education: Pour le goût de lire et l'art d’écrire
Mardi, 29 Août 2017 22:59
Pendant longtemps, surtout dès le début de l'école fondamentale, on a considéré la dictée
baba
Nécrologie:suite à la disparition de MADIBA, le M.P.R présente ses condoléances.
Vendredi, 06 Décembre 2013 23:26
Le Mouvement Pour la Refondation (M.P.R) a appris avec beaucoup de chagrins, la disparition du
ENQUÊTE D’OPINION NATIONALE SUR LES PRIORITÉS DES ÉLECTEURS : PREMIÈRE DU GENRE EN MAURITANIE
Mardi, 29 Octobre 2013 00:38
NOUAKCHOTT (Le 27 octobre 2013) – Dans le cadre de son nouveau programme « Soutien à la

Reportages


armaire.jpg
Rosso/Bilan : Les grandes réalisations sous l'ère du Député-maire Sidi Diarra
Dimanche, 14 Octobre 2018 11:11
La commission de la communication de la commune de Rosso avec la fin du mandat de l'actuelle
abvolbet.jpg
Reportage: Le mouton de l'Aid , pas pour n’importe qui !
Mardi, 14 Août 2018 12:30
A une semaine juste de la fête de l’Aïd El Adha, prévue, le mardi prochain, le central de
acha1.jpg
Commune de Rosso/APJR : Journées de consultations et soins gratuits aux populations de Chgarra (En IMAGES)
Samedi, 11 Août 2018 22:33
La commune de Rosso en partenariat avec l’Association pour la promotion des jeunes de Rosso