Plus d'info

Université: Le Dircab du Président piégé par des étudiants (Alakhbar Info)

Le candidat de la Coalition Vivre Ensemble, Dr Kane Hamidou Baba a entamé, ce Mercredi 15 Mai, un long périple qui l’a conduit dans les régions du Brakna, du Gorgol et du Guidimakha. Les étapes de Boghé, Bababé et M’bagne ont enregistré de très fortes mobilisations suivies de réunions de cadres de haut niveau. Partout où le leader de la CVE et sa forte délégation sont passés, ils ont été accueillis par une marrée humaine : des jeunes, des femmes, des chefs de villages, des notables, des chefs religieux se sont mobilisés pour montrer leur adhésion au programme de la Coalition Vivre Ensemble qui, pour eux, est la solution aux problèmes qu’ils rencontrent, tous les jours, en Mauritanie.

« La Mauritanie, après des décennies d’errance politique et économique, se trouve dans une crise multidimensionnelle qui a fragilisé les institutions, engendré une perte des valeurs, occasionnant des pratiques indésirables et des risques avérés de décomposition du tissu social », a déclaré Dr Kane Hamidou Baba qui a dédié sa candidature à la jeunesse de son pays, la Mauritanie.

Le candidat de la CVE est plus que jamais conscient de la nécessité de poser des actes forts pour apporter les solutions attendues aux problèmes auxquels la jeunesse du pays fait face. « Il faut un sursaut national et un nouvel espoir pour notre jeunesse », a-t-il dit.

De Dar Salam à Mbagne en passant par Sarandogou, Aéré Mbar, Aéré Golléré, Sabouallah, Séno Boussobé, Djoudé Djéri,Belelourguel et Bababe et environs, le candidat de l’espoir est revenu sur la nécessité de construire une Mauritanie égalitaire et moderne qui promeut les valeurs d’honneur, de fraternité et de justice.

Fustigeant les politiques hasardeuses et inappropriées du pouvoir en place, dans les secteurs aussi vitaux que l’Education, la Santé, l’Elevage, la Pêche et l’Agriculture, le candidat de la CVE a promis, une fois à la magistrature suprême, d’ériger Bogué en chef lieu de région, doté d’une université et d’un hôpital avec un plateau médical de dernière génération. Il en sera de même pour Kiffa, Rosso et Nouadhibou.

Les étapes de Seno Boussobé, Dioudé,Wothy et Sarandogou, ont été une occasion pour Dr Kane de s’appesantir sur les conditions difficiles que vivent ses compatriotes : il a mis l’accent sur le chômage des jeunes, l’insécurité galopante et la quasi absence de structures sanitaires. Le candidat du vivre ensemble a déroulé un programme basé sur l’aménagement des projets agricoles et la création de banques pour les couches les plus vulnérables ; ce programme ne sera pas soumis à des garanties de levée de fonds mais il sera sous-tendu par une politique sociale apte à abréger les souffrances des populations de ces zones rurales.

Le candidat de la CVE a, en outre, fustigé le fait que 70% de nos produits alimentaires nous viennent de l’étranger avant de déclarer que nos ressources gazières peuvent, à elles seules, renverser la tendance. Pour Kane, ces ressources serviront à réhabiliter les agriculteurs, les éleveurs et les pêcheurs et permettront également la revalorisation de notre tissu industriel.

La problématique de l’état civil a aussi été au cœur des doléances des populations à qui Dr Kane Hamidou Baba dira que l’enrôlement tant souhaité n’était qu’un vœu pieux et que sa mise en œuvre aura été chaotique. Le candidat a insisté sur le fait que, sous son magistère, il n’y aurait pas un seul mauritanien défait de sa citoyenneté. Sur un autre plan, il a réaffirmé son souhait de procéder à l’officialisation et à la promotion des langues nationales.

Le discours du candidat a également porté sur l’expropriation des terres de la vallée qui constitue la phase la plus douloureuse pour les populations du BRAKNA. Dr Kane promet de restituer toutes les terres spoliées aux ayant droits.

Le candidat du vivre ensemble, Dr Kane Hamidou Baba n’a pas manqué de souligner, pour s’en offusquer, que pour tout observateur averti, le sentiment dominant, en Mauritanie, reste celui de l’exclusion. Bien que tous les mauritaniens, à des degrés divers en subissent les effets, les communautés négro-africaines et harratines en souffrent davantage. Il s’est développé un système raciste et esclavagiste qui sape les fondements de l’unité nationale et la cohésion sociale ; un fait malheureux dont le pendant politique est la captation des ressources nationales et la conservation du pouvoir au détriment de la volonté populaire.

Le candidat de la Coalition Vivre Ensemble, le Dr. Kane Hamidou Baba a, à chacune des étapes du Brakna, rappelé les quatre piliers essentiels de son programme : « l'unité nationale, l'ancrage dans la démocratie, le respect scrupuleux des droits humains et le développement économique et social dans l'équité ». Pour réaliser ce programme ambitieux, Dr Kane exhorte les populations d’aller massivement le 22 juin accomplir leur devoir citoyen en votant pour le vivre ensemble, seule alternative pour une Mauritanie juste, prospère et démocratique. Il en appelle à un processus électoral tout aussi transparent et une élection libre et crédible.

Mamadou Ousmane TALL

SG CVE

 

Culture


bac
Education: Pour le goût de lire et l'art d’écrire
Mardi, 29 Août 2017 22:59
Pendant longtemps, surtout dès le début de l'école fondamentale, on a considéré la dictée
baba
Nécrologie:suite à la disparition de MADIBA, le M.P.R présente ses condoléances.
Vendredi, 06 Décembre 2013 23:26
Le Mouvement Pour la Refondation (M.P.R) a appris avec beaucoup de chagrins, la disparition du
ENQUÊTE D’OPINION NATIONALE SUR LES PRIORITÉS DES ÉLECTEURS : PREMIÈRE DU GENRE EN MAURITANIE
Mardi, 29 Octobre 2013 00:38
NOUAKCHOTT (Le 27 octobre 2013) – Dans le cadre de son nouveau programme « Soutien à la

Reportages


armaire.jpg
Rosso/Bilan : Les grandes réalisations sous l'ère du Député-maire Sidi Diarra
Dimanche, 14 Octobre 2018 11:11
La commission de la communication de la commune de Rosso avec la fin du mandat de l'actuelle
abvolbet.jpg
Reportage: Le mouton de l'Aid , pas pour n’importe qui !
Mardi, 14 Août 2018 12:30
A une semaine juste de la fête de l’Aïd El Adha, prévue, le mardi prochain, le central de
acha1.jpg
Commune de Rosso/APJR : Journées de consultations et soins gratuits aux populations de Chgarra (En IMAGES)
Samedi, 11 Août 2018 22:33
La commune de Rosso en partenariat avec l’Association pour la promotion des jeunes de Rosso