Plus d'info

Université: Le Dircab du Président piégé par des étudiants (Alakhbar Info)

Après Nouadhibou, Rosso et Kaédi, la caravane pour la protection des enfants en situation de mobilité, a séjourné au Brakna (Communes d’Aleg et Boghé) du 05 au 09 mars. Dans cette région, les équipes de l’ONG APIF, chargées de la sensibilisation tout au long de cette caravane, ont rencontré, une catégorie particulière d’enfants en situation de mobilité. Il s’agit de petits bergers issus des sites d’accueil d’anciens réfugiés mauritaniens revenus du Sénégal.

«Ces petits bergers, âgés de 12 à 13 ans sont engagés ou s’engagent eux-mêmes comme bergers pour des éleveurs. Ils sont souvent exploités » affirme Amadou Samba, leader communautaire, responsable du site d’accueil de Hamdalaye. « Comme Ils partent seuls souvent, sans l’aval d’un tuteur, ils ne sont pas payés » ajoute Amadou Samba. Pire, « ils s’égarent souvent en brousse à la merci de tous les dangers. » Pour quoi ces enfants ne vont pas à l’école fondamentale de Hamdallaye. Réponse de Hamady Samba: «  les parents sont si pauvres que ces enfants se retrouvent dans l’obligation de travailler pour les aider. »

Les habitants de Hamdalaye exigent des éleveurs employeurs d’enfants comme bergers de donner une copie de leurs pièces d’identité et leurs contacts téléphonique. Ils exigent aussi des enfants bergers un copie de leur état civil, s’ils en ont et celle de leur tuteur.

Des enfants, venant du Sénégal, souvent sans état civil, viennent aussi travailler comme bergers en Mauritanie.

En plus du métier de petits bergers, les enfants de sites d’accueil des anciens réfugies se déplacent aussi pour aller travailler dans les grands centres urbains comme Boghé, Aleg, Nouakchott. D’autres sont inscrits dans des écoles coraniques. Ces enfants talibés « sont en réalité très souvent exploités par leurs marabouts qui leur fixent le versement d’une somme journalières » dit Amadou Samba.

La caravane pour la protection des enfants en situation de mobilité fait partie des activités du projet AFIA, financé par l’Union européenne et mis en œuvre par Save The Children-Mauritanie en partenariat avec le ministère mauritanien des affaires sociales de l’enfance et de la famille.

BS

 

 

Culture


bac
Education: Pour le goût de lire et l'art d’écrire
Mardi, 29 Août 2017 22:59
Pendant longtemps, surtout dès le début de l'école fondamentale, on a considéré la dictée
baba
Nécrologie:suite à la disparition de MADIBA, le M.P.R présente ses condoléances.
Vendredi, 06 Décembre 2013 23:26
Le Mouvement Pour la Refondation (M.P.R) a appris avec beaucoup de chagrins, la disparition du
ENQUÊTE D’OPINION NATIONALE SUR LES PRIORITÉS DES ÉLECTEURS : PREMIÈRE DU GENRE EN MAURITANIE
Mardi, 29 Octobre 2013 00:38
NOUAKCHOTT (Le 27 octobre 2013) – Dans le cadre de son nouveau programme « Soutien à la

Reportages


armaire.jpg
Rosso/Bilan : Les grandes réalisations sous l'ère du Député-maire Sidi Diarra
Dimanche, 14 Octobre 2018 11:11
La commission de la communication de la commune de Rosso avec la fin du mandat de l'actuelle
abvolbet.jpg
Reportage: Le mouton de l'Aid , pas pour n’importe qui !
Mardi, 14 Août 2018 12:30
A une semaine juste de la fête de l’Aïd El Adha, prévue, le mardi prochain, le central de
acha1.jpg
Commune de Rosso/APJR : Journées de consultations et soins gratuits aux populations de Chgarra (En IMAGES)
Samedi, 11 Août 2018 22:33
La commune de Rosso en partenariat avec l’Association pour la promotion des jeunes de Rosso