Université: Le Dircab du Président piégé par des étudiants (Alakhbar Info)

La commission de la communication de la commune de Rosso avec la fin du mandat de l'actuelle équipe municipale passe en revue les grandes réalisations faites par la dite équipe conduite par le député-maire sortant, Mr Sidi Mohamed Diarra. Elle expose les différents projets et programmes en cours, en évoquant les grandes réalisations accomplies et les perspectives d’actions identifiées par le maire en vue d'améliorer les conditions de vie des populations de la cité.

L'équipe municipale a intervenu dans plusieurs domaines notamment, la santé, l’enseignement, l’hydraulique, l’assainissement, la voirie, le sport, le social,….

Malgré le déficit financier, une dette estimée à 200.000.000UM, les trois (3) mois d’arrières de salaires des employés de l’équipe précédente, un compte débiteur au niveau de la CNSS dont elle a hérité, le grand défi a été vite relevé. En plus, les engins et véhicules qui s’y trouvaient, étaient tous sur cales.

De ce fait, des informations sur les grandes réalisations sont diffusées par secteur.

Assainissement

Le conseil municipal conduit par le député-maire, Mr Sidi Mohamed Diarra, avait fait face à une ville qui croupissait sous les monts d’ordures et un manque cruel de moyens.

La mairie s’est procurée de 8 véhicules tricycles et la réparation de l’unique chargeur qui se trouvait sans moteur au garage de la maire avec un coût de 19.000.000 d’um.

Dans l’optique de faire un travail sérieux, des équipes de nettoyage ont été mises sur pied pour la collecte des ordures suivant les sites de dépôt. En plus de ces opérations, la commune participait activement aux campagnes de nettoyage organisées par la wilaya. A la veille de chaque hivernage, elle entamait à son tour et sur ses propres fonds de vastes séances d’assainissement qui touchaient tous les quartiers de Rosso.

Toujours dans ce domaine, la mairie a investi plus de 5 millions d’um pour la réhabilitation des canaux d’évacuation des eaux pluviales, le débouchage des égouts et la construction d’une station centrale pour pompage des eaux usées vers des stations secondaires hors de la ville pour ne pas polluer l’eau du fleuve.

En période de saison des pluies, des motos-pompes sont installées dans les quartiers inondables sans canaux d’évacuation des eaux pluviales. Pour parer aux inondations, une équipe chargée du suivi et évaluation a été formée.

Eau

Après constat, la commune avait jugé utile d’alimenter en eau potable toute la partie Est de la ville de Rosso. C’est par la suite que les villages de MBarak Ndiaw, Tezaya, Chgara, Rabani, Reghawatt, ont été desservis grâce à un système d’adduction d’eau installé suivant les normes sanitaires requises.

Vers la fin de la première année du mandat de l’actuel maire, Taiba, Ghava et la zone Ouest allant jusqu’au village de Ghuidikhar ont été branchés au réseau d’adduction d’eau courante.

Plus tard, suite aux fruits de la coopération avec l’Association internationale des maires francophones, un branchement eau alimente la liaison PK7-PK24. Pour une amélioration des conditions de vie des populations, plus d’une dizaine de bornes fontaines alimentent les foyers.

Enseignement, mosquées et mahadras

De 2014-2018, la mairie de Rosso a intervenu dans la construction des écoles fondamentales de Tekech, Baghdad, El Mourabitounes PK7, Dubai, PK7. En plus, elle a procédé à la réfection de plus de 13 établissements scolaires situés dans sa périphérie dont l’École 1 de Rosso. En fait, la prise en charge de l’eau dans certaines écoles était sur fonds de la commune.

Pour freiner la déperdition scolaire, la commune a signé un contrat de deux ans avec la Société du Transport Public (STP) relatif à la location de deux grands bus qui assuraient deux rotations durant les jours de classe, entre les collèges de Rosso et les villages avoisinants.

Tout au long de cette période, la commune a accompagné toutes les mosquées et les mahadras en les attribuant des aides. En effet, des dizaines de millions d’um, ont été débloqués dans ce sens.

Santé

Dans le domaine de la santé, une unité de dépistage du cancer première du genre dans la sous-région, a été installée au centre hospitalier de Rosso (CHR). L’une des premières actions entreprises par le maire de Rosso, dès sa prise de fonction.

Dans le but de limiter les évacuations des malades vers Rosso et Nouakchott, la commune a procédé à la reconstruction et à l’équipement des postes de santé de Chegara et Tezaya. Toujours dans l’optique de limiter les souffrances des populations, la commune a construit un poste de santé à Gani.

Pour parer au déficit du personnel de santé, la commune a jugé nécessaire de recruter 13 sages-femmes contractuelles pour renforcer l’équipe médicale du centre hospitalier de Rosso. Ces dernières, ont suivi une formation dans les techniques de la santé maternelle et l’accouchement.

Partant des nécessités impératives du CHR, 27 employés chargés de la manutention et d’entretien étaient payés par la mairie.

La mairie participe régulièrement dans les caravanes médicales dans les villages avoisinants. La dernière est la 7e édition organisée à Chgara, le 11 Août dernier, en présence du député-maire Mr Sidi Diarra et le président de l’APJR, Ablaye Wade.

Cette activité a été l’occasion pour le maire d’inaugurer le poste de santé réfectionné et équipé.

Sport, culturel, ONG et social

Le développement des sports et de la culture, ont été aussi au menu du programme du conseil municipal. L’organisation annuelle de la coupe du maire qui regroupe toutes les équipes de football de la ville.

Une attention particulière a été accordée aux autres sports (basket, cyclisme, athlétisme …).

Pour la redynamisation et la revalorisation de la culture sous toutes ses formes, la mairie associe la jeunesse, les hommes de culture et les artistes dans les cérémonies qu’elle supervise. La commune de son côté, insiste sur le fait d’occuper les jeunes (filles et garçons) par des activités récréatives. Elle a ouvert un centre d’écoute équipé. La maison des jeunes est en cours de réfection dans l’intérêt d’abriter les activités et manifestations des jeunes de la ville.

La mairie travaillait et appuyait les ongs actives dans le développement local et qui sont reconnues par l’État.

Partant des principes de notre sainte religion et la cohabitation sociale, la mairie a toujours assisté les familles et personnes victimes de sinistres (incendies, inondations, maladies graves, …).

Les coopératives féminines ont connu un déclin dès la prestation de serment de l’actuel maire. Certaines ont été équipées de moissonneuses batteuses, de motopompes, ………

Infrastructures commerciales

La construction au marché de la Médina de 32 cantines équipées et électrifiées pour la vente de fruites avec un coût de 3millions d’UM en plus de la réalisation d’un grand marché à Satara d’une capacité de plusieurs dizaines de places.

Protection civile

Pour faciliter les interventions des services de la protection civile (camions citernes) auprès des citoyens en cas d’incendie ou de catastrophes naturelles sur toute l’étendue de la superficie de la commune, la mairie prenait en charge le carburant des véhicules mobilisés. C’est seulement à Rosso que cela se faisait contrairement dans les autres capitales régionales, où, il y a des bases de la protection civile.

Formation

L’Association des maires du sud qui regroupe 10 communes dont le maire de Rosso assure pour la seconde fois la présidence a crée un cadre de concertation allant dans le sens du développement local et la formation du personnel municipal. Elle a mis en œuvre dans certaines communes des Cadres de concertations communales (CCC) capables d’assister le conseil municipal dans ses actions.

Environnement

En août dernier, la commune de Rosso, a organisé des journées de plantation d’arbres fruitiers dans les principaux axes routiers de la ville, dans les établissements administratifs et publics. Cette activité s’est déroulée en présence des autorités administratives, communales et la jeunesse de la ville. Cette initiative a été vivement saluée par la population.

Coopération internationale et sous-régionale

La commune de Rosso est membre dans plusieurs associations régionales et internationales. La mairie de Rosso est liée à certaines mairies africaines, maghrébines et le Grand Paris Sud (GPS) par des jumelages et des coopérations fructueuses.

NB : L’actuel édile de Rosso a hérité de son prédécesseur des arrières de salaires pour les employés de la mairie estimés à plusieurs centaines de millions d’um et qui ont été réglés dès les premiers mois de l’année 2014.

C’est grâce à une bonne gestion des ressources de la commune et une dynamique financière rationnelle et transparente que la situation générale a été mise à jour.

Rassemblés par A.SIDI

 

Culture


bac
Education: Pour le goût de lire et l'art d’écrire
Mardi, 29 Août 2017 22:59
Pendant longtemps, surtout dès le début de l'école fondamentale, on a considéré la dictée
baba
Nécrologie:suite à la disparition de MADIBA, le M.P.R présente ses condoléances.
Vendredi, 06 Décembre 2013 23:26
Le Mouvement Pour la Refondation (M.P.R) a appris avec beaucoup de chagrins, la disparition du
ENQUÊTE D’OPINION NATIONALE SUR LES PRIORITÉS DES ÉLECTEURS : PREMIÈRE DU GENRE EN MAURITANIE
Mardi, 29 Octobre 2013 00:38
NOUAKCHOTT (Le 27 octobre 2013) – Dans le cadre de son nouveau programme « Soutien à la

Reportages


armaire.jpg
Rosso/Bilan : Les grandes réalisations sous l'ère du Député-maire Sidi Diarra
Dimanche, 14 Octobre 2018 11:11
La commission de la communication de la commune de Rosso avec la fin du mandat de l'actuelle
abvolbet.jpg
Reportage: Le mouton de l'Aid , pas pour n’importe qui !
Mardi, 14 Août 2018 12:30
A une semaine juste de la fête de l’Aïd El Adha, prévue, le mardi prochain, le central de
acha1.jpg
Commune de Rosso/APJR : Journées de consultations et soins gratuits aux populations de Chgarra (En IMAGES)
Samedi, 11 Août 2018 22:33
La commune de Rosso en partenariat avec l’Association pour la promotion des jeunes de Rosso