Université: Le Dircab du Président piégé par des étudiants (Alakhbar Info)

Depuis plus d'une semaine, les ordures ménagères s'entassent à chaque coin de rue, même les places et espaces publics ne sont pas épargnés et servent de dépotoirs. Des monticules de déchets s'amoncellent jour après jour à chaque coin de rue.

L'enlèvement des ordures ménagères par les sociétés privées chargées du nettoiement de la ville s'est brusquement arrêté et l'ensemble des trois moughataas (El Mina, Arafat et Riad) et leurs quartiers de Nouakchott-Sud étouffent sous le poids des déchets ménagers qui dégagent des odeurs nauséabondes. Il ne s'agit point d'un arrêt de travail des éboueurs mais s’agit-il d’un manque de moyens de collecte et de transport ou d’un nouveau différend entre les sociétés et la CUN ?

Selon un groupe d’habitants de PK 7 (Riad) qui se sont confiés à notre reporter,"les sociétés de nettoyage se sont montrées incapables de nettoyer la ville et les autorités ne veulent pas rompre les contrats et prendre l’opération en charge ou la confier aux communes".

Que faire devant l’absence de nettoiement de la ville qui s'enfonce de plus en plus dans l'insalubrité ?, s’interroge un habitant du PK 9, Riad. Un spectacle des plus désolants s'offre aux citoyens de la ville qui ne cessent d'interpeller les élus communaux sur l'état de délabrement dans lequel se trouve leur cité. Des odeurs nauséabondes se dégagent de ces tonnes d'ordures ménagères déposées même devant les établissements scolaires ainsi qu'aux abords de la route, des rues, des mosquées et sur les places publiques.

Et le vent qui souffle chaque soir, en provenance de la mer, en ce début du mois du Ramadan n'a rien arrangé, explique Maimouna, une habitante du quartier Arafat situé à hauteur des cimetières."Nous n'arrivons pas à dormir à cause des mauvaises odeurs qui nous viennent des montagnes de poubelles déversées face des cimetières", martèle-t-elle, avec arrogance.

Des parcs envahis par des dépôts d'ordures, des chaussées envahies également par des sachets pleins de détritus, de cadavres d’animaux, tel est le "triste" spectacle qui s'offre aux citoyens.

Par A.Sidi

 

Culture


bac
Education: Pour le goût de lire et l'art d’écrire
Mardi, 29 Août 2017 22:59
Pendant longtemps, surtout dès le début de l'école fondamentale, on a considéré la dictée
baba
Nécrologie:suite à la disparition de MADIBA, le M.P.R présente ses condoléances.
Vendredi, 06 Décembre 2013 23:26
Le Mouvement Pour la Refondation (M.P.R) a appris avec beaucoup de chagrins, la disparition du
ENQUÊTE D’OPINION NATIONALE SUR LES PRIORITÉS DES ÉLECTEURS : PREMIÈRE DU GENRE EN MAURITANIE
Mardi, 29 Octobre 2013 00:38
NOUAKCHOTT (Le 27 octobre 2013) – Dans le cadre de son nouveau programme « Soutien à la

Reportages


abvolbet.jpg
Reportage: Le mouton de l'Aid , pas pour n’importe qui !
Mardi, 14 Août 2018 12:30
A une semaine juste de la fête de l’Aïd El Adha, prévue, le mardi prochain, le central de
acha1.jpg
Commune de Rosso/APJR : Journées de consultations et soins gratuits aux populations de Chgarra (En IMAGES)
Samedi, 11 Août 2018 22:33
La commune de Rosso en partenariat avec l’Association pour la promotion des jeunes de Rosso
aeaucr.jpg
Rosso: L'approvionnement de la ville et ses environs en eau potable , l'une des grandes réalisations de la commune (2e Partie)
Mardi, 03 Juillet 2018 23:52
La commune de Rosso (Trarza) passe en revue les grandes réalisations faites par l’équipe