Tawary-Dans le cadre de son projet d’assistance aux justiciables déshérités en partenariat avec le projet Appui à l’Etat de droit en Mauritanie par l’Union Européenne (UE) tenu sous le thème : Justice pour tous, AENC a organisé les 7, 8, 11 et 12 septembre des sessions de formation au profit de quarante jeunes sur les techniques de sensibilisation des populations déshérités sur la gestion des contentieux.

A Riad et Arafat, quarante jeunes issus des différentes composantes de la société mauritanienne ont suivi des exposés détaillés sur les formes de contentieux, la gestion des différends, les tribunaux et les formes de plaintes.

Dans chaque commune, la cérémonie d’ouverture de cette formation s’est déroulée en présence des maires titulaires respectivement, Cheikh Ould Mataa (UPR) et Hacen Ould Mohamed (Tawassoul), du représentant de l’ordre des avocats, d’un consultant sur la société civile et du staff d’AENC.

A Riad, le maire a lu un mot dans lequel, il a salué cette initiative qui pousse les jeunes à connaitre leurs droits et leurs devoirs. En plus à sensibiliser les populations non instruites sur le système judiciaire et comment porter leurs plaintes devant les tribunaux.

Il a insisté sur le fait que les jeunes accordent une grande importance à cette formation qui pourra les servir à long terme. Il est de leur votre devoir de véhiculer le message tel qu’il est aux populations justiciables surtout les plus déshéritées, a-t-il noté.

A Arafat, le maire et leader de l’opposition, Mr Hacen Ould Mohamed a prononcé une allocution dans laquelle, il a souhaité la bienvenue à l’ong AENC et aux jeunes bénéficiaires de cette formation. Selon Ould Mohamed cette formation rare de son genre est une occasion en or pour les jeunes.

Il a déclaré qu’elle va leur permettre de s’informer sur les formes, les procédures et techniques judiciaires et la gestion des contentieux.

Alors, dira-t-il, il est de votre rôle en tant que jeunes de participer à l’émancipation des populations surtout celles qui ignorent encore leurs droits et leurs devoirs relatifs aux droits de l’homme.

Combien, sommes-nous heureux aujourd’hui, de votre une masse importante de notre jeunesse répondre en bon nombre à ce genre d’activité qui sont sources de savoir et de connaissance, a-t-il martelé.

A Riad comme à Arafat, le président de l’Ong AENC, Mr Sidiya Ould Ahmédi a remercié les autorités administratives, judiciaires et municipales pour leur compréhension du rôle de cette organisation des droits de l’homme.

En plus, Ould Ahmédi a souhaité aux jeunes participants venus de divers horizons et des responsables des différents réseaux qui ont répondu à l’appel, un avenir meilleur et une bonne participation au développement de la société civile.

 

Culture


bac
Education: Pour le goût de lire et l'art d’écrire
Mardi, 29 Août 2017 22:59
Pendant longtemps, surtout dès le début de l'école fondamentale, on a considéré la dictée
baba
Nécrologie:suite à la disparition de MADIBA, le M.P.R présente ses condoléances.
Vendredi, 06 Décembre 2013 23:26
Le Mouvement Pour la Refondation (M.P.R) a appris avec beaucoup de chagrins, la disparition du
ENQUÊTE D’OPINION NATIONALE SUR LES PRIORITÉS DES ÉLECTEURS : PREMIÈRE DU GENRE EN MAURITANIE
Mardi, 29 Octobre 2013 00:38
NOUAKCHOTT (Le 27 octobre 2013) – Dans le cadre de son nouveau programme « Soutien à la

Reportages


arestau.jpg
Mauritanie: Nouakchott, le royaume des fast-foods
Samedi, 13 Août 2016 09:31
Tawary-Investir dans les fast-foods est devenu un domaine fructueux pour bon nombre de jeunes plus
abbakary.jpg
Mauritanie : Reconversion réussie d’un ex chenapan
Jeudi, 02 Juillet 2015 18:30
  Moustapha, un jeune homme de 22 ans tient un commerce florissant au marché « Lahmoum » de
fruits.jpg
Fruits et légumes: Les étals flambent et les prix virevoltent à la veille de la fête
Jeudi, 02 Octobre 2014 16:18
Les ménages nouakchottois sont soumis à un cycle diabolique tout au long de l'année. « Face