Tawary-L’Ong Anciens esclaves, nouveaux citoyens a organisé, ce mercredi 6 septembre, à l’hôtel Iman de Nouakchott, la cérémonie de lancement de son programme d’assistance aux justiciables déshérités en partenariat avec le projet appui à l’Etat de droit en Mauritanie par l’Union Européenne. Le lancement avait pour le thème : « Justice pour tous ».

D’ailleurs sont concernées par cette campagne les populations les plus démunies dans deux wilayas du pays notamment le Hodh et Nouakchott-Sud.

Le responsable du projet Etat de droit, Mr Souleymane Ly, a prononcé un mot dans lequel, il loué les efforts consentis par l’ong AENC en faveur des populations vulnérables, la vulgarisation des programmes de l’Etat de droit et le programme mis sur pied pour expliquer aux populations les principes fondamentaux en matière de droit.

Il a ensuite, appelé les responsables de l'ong et les bénéficiaires dudit projet de multiplier les efforts pour que les objectifs fixés selon le programme soient atteints.

Dans la foulée, Mr Sarr Mamadou, le patron du Fonadh et président du groupe thématique Droit de l’homme et démocratie au niveau de la plate forme, a misé sur la promotion des droits de l’homme et l’assistance aux justiciables en principe les plus démunis.

Il a insisté sur l’esprit social de l’ong AENC en faveur des couches défavorisées surtout dans les coins les plus reculés du pays.

Pour sa part, le président de AENC, Mr Sidiya Ould Ahmédi, il a indiqué dans son allocution que le partenariat entre l’Etat mauritanien et l’union européenne couvre plusieurs domaines et accorde une grande importance à celui  des droits humains.

Le président de AENC, a précisé que le projet est financé à 100% pour l’UE. Selon lui, cette collaboration démontre réellement la détermination de ce bailleur de fonds dans le sens de la valorisation de l’Etat de droit. La marche engagée par l’UE avec la société civile est le fruit de la politique du président Mohamed Ould Abdel Aziz en matière des droits de l’homme.

Il a cité entre autres, quelques unes des réformes juridiques lancées par le pouvoir dans le cadre de la justice par l’application des lois en vigueur.

La mise sur pied d’institutions et cadres juridiques allant dans le sens du développement de la justice sont venus faciliter la tâche aux autorités judiciaires opérant dans les tribunaux surtout ceux nouvellement créés, a-t-il précisé.

Les jeunes magistrats constituent un signal fort pour la réforme de la justice et son indépendance, dira Sidiya.

Avant de terminer, son mot, il a rappelé aux participants à ce projet à majorité des jeunes le programme des activités qui seront tenues durant la période d’exécution.

La cérémonie de lancement de programme ambitieux s’est déroulée en présence d’importantes personnalités qui œuvrent dans le domaine de droits de l’homme, des membres de la société civile, des réseaux de jeunes, des érudits, des imams, chercheurs et des penseurs.

Un exposé détaillé sur les différents points du projet a été présenté par le consultant Mr Abdi Diarra.

Compte-rendu A.S

 

Culture


bac
Education: Pour le goût de lire et l'art d’écrire
Mardi, 29 Août 2017 22:59
Pendant longtemps, surtout dès le début de l'école fondamentale, on a considéré la dictée
baba
Nécrologie:suite à la disparition de MADIBA, le M.P.R présente ses condoléances.
Vendredi, 06 Décembre 2013 23:26
Le Mouvement Pour la Refondation (M.P.R) a appris avec beaucoup de chagrins, la disparition du
ENQUÊTE D’OPINION NATIONALE SUR LES PRIORITÉS DES ÉLECTEURS : PREMIÈRE DU GENRE EN MAURITANIE
Mardi, 29 Octobre 2013 00:38
NOUAKCHOTT (Le 27 octobre 2013) – Dans le cadre de son nouveau programme « Soutien à la

Reportages


arestau.jpg
Mauritanie: Nouakchott, le royaume des fast-foods
Samedi, 13 Août 2016 09:31
Tawary-Investir dans les fast-foods est devenu un domaine fructueux pour bon nombre de jeunes plus
abbakary.jpg
Mauritanie : Reconversion réussie d’un ex chenapan
Jeudi, 02 Juillet 2015 18:30
  Moustapha, un jeune homme de 22 ans tient un commerce florissant au marché « Lahmoum » de
fruits.jpg
Fruits et légumes: Les étals flambent et les prix virevoltent à la veille de la fête
Jeudi, 02 Octobre 2014 16:18
Les ménages nouakchottois sont soumis à un cycle diabolique tout au long de l'année. « Face