Tawary-J’ai été surpris de voir la semaine passée l’article de la Procapec relatif au départ volontaire ou licenciement de 190 employés de l’une des plus grandes institutions financières de la Mauritanie, c’est pourquoi, j’ai pris l’initiative de préparer cet article afin de conscientiser les autorités Mauritaniennes, l’opinion publique et les bailleurs de fonds sur l’effet néfaste que pourrait engendrer une telle action qui n’est pas à sa première horion.

-PROCAPEC et son Mode de Fonctionnement

L’accès au capital financier étant une des conditions à satisfaire pour permettre la génération d’activités économiques. Une des questions à résoudre était de faire favoriser des mécanismes institutionnels et opérationnels durables pour financer des opérations micro-économiques viables au niveau du secteur informel et des couches défavorisées de la population.

Sur la base de cette réflexion, la BCM jugea opportun de solliciter l’aide technique du groupe DID (Développement International Desjardins- caisses populaires d’épargnes et du crédit canadiennes), pour la mise en place d’un programme de financement de microprojets et de crédit au secteur informel afin de contribuer efficacement dans la lutte contre la pauvreté. D’où la création de Procapec

La PROCAPEC est l’Agence de Promotion des Caisses d'Epargne et de Crédit. Elle est crée par instruction du Gouverneur de la Banque Centrale de Mauritanie (BCM) le 24 Mars 1997. Elle a pour objectif de promouvoir et de créer des institutions de mutuelles d’épargne et de crédit. Ces institutions sont connues chez nous sous le libellé Caisse d’Epargne et de Crédit (CAPEC). Elle exerce son activité sur l’étendu du territoire mauritanien. Elle est gérée par un Directeur National (Administrateur Directeur Général), qui supervisé par un Comité d’Orientation, présidé par la Banque Centrale de Mauritanie.

Sa mission est de présenter l’assistance technique pour la création et l’exécution des CAPEC et la supervision de leurs opérations et fonctionnement.

Chaque Caisse est composée de 3 grandes instances :

- L’Assemblée Générale

- Le Conseil de surveillance

- Comité de Crédit

Et offre comme épargne à la population pauvre :

- L’épargne à vue ;

- L’épargne stable ;

- L’épargne à terme.

Et offre également comme crédit :

- Mourabaha ;

- Mousharaka ;

- Moudaraba ;

Elle gère également des lignes de crédit en fonction du cahier de charge approuvé en commun accord avec le partenaire financier.

N.B. : Pour avoir plus informations sur l’organisation de la procapec cliquez sur le lien : http://procapec.blogspot.com/2009/08/presentation-de-procapec-et-capec.html

II. Les réalisations et les grands changements qui ont opéré à la PROCPEC

Depuis sa création la Procapec a mis en place 51 caisses avec une adhésion de 66.000 sociétaires et mobiliser une épargne de 10 Milliards d’ouguiyas et un en cours de crédit de : 884 Millions en 2010. Ces chiffres ont diminués considérablement durant ces dernières années.

Durant ses 19 ans d’expérience, la Procapec a servi surtout les populations les plus pauvres qui n’ont besoin que de petits crédits allant de 10.000 MRO à 1.000.0000 MRO pour créer des activités génératrices de revenus (briqueteries, teinture, ateliers de coutures, menuiseries, petits commerces d’étalage etc…).

Durant ces 19 années, la Procapec a connu trois principales phases ; (i) la phase de création, (ii) la phase de développement et (iii) la phase de transition. Ces trois phases ont connu de grands changements au niveau du directoire, Ahmed O. Boucheiba, le premier Directeur National (1997 – 2006), ensuite Cheikh (2006 – 2007), Ahmed Khattry (2007_2008) et Noubkhouha (2008-2016).

Chacun des Directeurs ou Administrateurs pour certains a contribué au développement de l’institution bien que certains en ont abusé jusqu’à faire perdre la crédibilité de l’institution qui lui valut ce qu’elle vaut aujourd’hui. Qu’importe le pourquoi et le commun des événements qui lui ont coûté son crédit, l’important c’est sa redynamisation afin de lui faire revenir la place qui lui est dévolue pour la laisser continuer à créer ses emplois tout en donnant un nouveau souffle au développement de la micro entreprise.

C’est justement ça qui l’avais permis d’être l’un des leviers de développement de notre pays en pleine croissance (6,4%). Pourquoi allons-nous donc accepter de laisser une institution de cette ampleur qui contribue efficacement à l’offre de financement à une frange de notre population démunie sans garantie, s’effondrer lentement.

Pour plus informations sur l’analyse des performances :

http://docplayer.fr/19991857-Analyse-des-performances-des-dirigeants-successifs-de-procapec-et-de-son-reseau-de-sa-creation-au-31-12-2010-14-ans-d-existence-de-ce-reseau.html

III. Quelles Solutions pour sauver des centaines d’emplois et offrir des opportunités de financement aux pauvres sans garanties

Avant de vous soumettre des solutions je voudrai que vous sachiez d’abord que la Procapec est l’une des institutions qui a le meilleur de taux de recouvrement depuis sa création jusqu’à aujourd’hui (98%) et une procédure d’accès au crédit plus simple et facile (souscription au sociétariat, juste une garantie morale suffit pour avoir accès au crédit).

Les solutions que je préconise se déclinent en trois étapes :

- (i) réduction des charges de fonctionnement à 30 % ;

- (ii) ouvertures de centrales d’achat pour redorer la crédibilité de l’institution ;

- (iii) Recherche de capitaux pour le financement des micros projets pour les pauvres ;

__________________________________________

(i) Réduction des charges de fonctionnement à 30 %

Une stratégie visant à réduire les charges de fonctionnement à 30% sera l’une des premières actions à mener pour contenir les problèmes financiers que connait l’institution. Alors il faut d’abord supprimer les rubriques budgétaires relatives aux : frais de réceptions, réduire les frais d’électricité en supprimant la climatisation des caisses, renégocier les loyers des caisses, renégocier les salaires des employés pour la période de restructuration afin d’éviter les départs volontaires ou licenciements.

(ii) Ouvertures de centrales d’achat pour redorer la crédibilité de l’institution

J’avais réalisé une étude sur la création d’une centrale d’achat en 2007 pour une phase expérimentale destinée à la Capec du KSAR. Cette étude était le fruit de longues discussions pour trouver une solution à la redevance que réclamaient les instances des caisses pour leurs sociétariats depuis la création des Caisses. Cette centrale d’achat permet à chaque sociétaire des capec de s’approvisionner en denrées de première nécessité à la centrale d’achat à moindre coût et à travers seulement son carnet d’épargne. Cette opportunité une fois offerte aux populations défavorisées permettra d’accroitre le sociétariat et par ricochet l’épargne augmentera considérablement.

(iii) Recherche de capitaux pour le financement de micros projets

La Procapec détient une très bonne expérience et tous les outils nécessaires pour assurer une bonne performance de son activité. Mais il faut nécessairement des capitaux pour redynamiser son activité d’octroi de crédit pour donner un nouveau souffle à notre tissu économique. Pour ce faire, il faut tout d’abord faire recours aux fonds de l’Etat disponible à la CDD et chercher d’autres lignes de crédit au niveau national ou international. Cela dit : La Procapec peut à travers son Administrateur Directeur Général et son comité d’orientation, chercher une audience chez le Président de la République Mohamed O. Abdel Aziz, s’il faut, pour des fonds nécessaires pour sauver les Centaines d’emplois et contribuer efficacement à l’amélioration des conditions de vie des milliers de personnes vivant en dessous du seuil de la pauvreté.

Puisse cela être ma maigre contribution pour une recherche de solutions pour sauver des centaines d’emplois et de milliers d’opportunités de financement.

http://procapec.blogspot.com/2009/08/presentation-de-procapec-et-capec.html

http://www.lauthentic.info/Economie/article/Urgent-Procapec-compte-limoger-des-dizaines-d-employes

http://www.noorinfo.com/Mieux-comprendre-la-PROCAPEC-et-les-CAPECs_a309.html

http://docplayer.fr/19991857-Analyse-des-performances-des-dirigeants-successifs-de-procapec-et-de-son-reseau-de-sa-creation-au-31-12-2010-14-ans-d-existence-de-ce-reseau.html

http://www.cridem.org/C_Info.php?article=22054

Dr. Mohamed Ahmed THIAM

22277113 / 36201790

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Culture


bac
Education: Pour le goût de lire et l'art d’écrire
Mardi, 29 Août 2017 22:59
Pendant longtemps, surtout dès le début de l'école fondamentale, on a considéré la dictée
baba
Nécrologie:suite à la disparition de MADIBA, le M.P.R présente ses condoléances.
Vendredi, 06 Décembre 2013 23:26
Le Mouvement Pour la Refondation (M.P.R) a appris avec beaucoup de chagrins, la disparition du
ENQUÊTE D’OPINION NATIONALE SUR LES PRIORITÉS DES ÉLECTEURS : PREMIÈRE DU GENRE EN MAURITANIE
Mardi, 29 Octobre 2013 00:38
NOUAKCHOTT (Le 27 octobre 2013) – Dans le cadre de son nouveau programme « Soutien à la

Reportages


arestau.jpg
Mauritanie: Nouakchott, le royaume des fast-foods
Samedi, 13 Août 2016 09:31
Tawary-Investir dans les fast-foods est devenu un domaine fructueux pour bon nombre de jeunes plus
abbakary.jpg
Mauritanie : Reconversion réussie d’un ex chenapan
Jeudi, 02 Juillet 2015 18:30
  Moustapha, un jeune homme de 22 ans tient un commerce florissant au marché « Lahmoum » de
fruits.jpg
Fruits et légumes: Les étals flambent et les prix virevoltent à la veille de la fête
Jeudi, 02 Octobre 2014 16:18
Les ménages nouakchottois sont soumis à un cycle diabolique tout au long de l'année. « Face