Plus d'info

Université: Le Dircab du Président piégé par des étudiants (Alakhbar Info)

M. Brahim El Houcein, s’est lancé très tôt dans le social et le domaine sportif et culturel au profit de la jeunesse de Riyadh pour contribuer au développement local et avec l’idée de lutter contre la délinquance.

Ce jeune mauritanien, qui vit et travaille à Nouakchott, est bien parti d’une expérience de la vie pour s’adonner dans ce secteur du social. Le visiteur découvre chez lui, un univers de beaux comportements.Il a réussi dans le social en commençant discrètement par soutenir les personnes vulnérables et malades.

Avant de s’investir véritablement avec un groupe d’amis dans l’univers du sport, de la culture et du développement. Brahim pour ses proches et fans a eu un parcours professionnel riche.

Entretien ……….

Vous venez d'ouvrir un Espace dédié aux jeunes de Riyad. Pouvez-vous nous expliquer vos attentes par cette réalisation en ce mois béni du Ramadan ?

Brahim Houcein : Effectivement ! Comme vous venez de le dire, nous avons inauguré Espace Élite (Sportif et culturel), le 13 avril dernier. C’est un complexe installé sur des approches modernes qui comprend une grande salle de football, un restaurant, un café et un camping découvert réservé aux visiteurs pour la détente.

Concernant les attentes, elles sont nombreuses et multiples. D’ailleurs depuis la première nuit du mois du Ramadhan, nous avons commencé à recevoir plusieurs dizaines de  visiteurs. Et depuis, pratiquement, chaque nuit, il y a des équipes de football qui viennent jouer.

Malgré, le manque d’infrastructures, de centre de distraction et d’opportunités d’emploi pour les jeunes dans la ville de Riyadh, nous avons opté d'aller de l'avant pour accompagner cette frange importante de la population qui est la  jeunesse par des projets et des activités.

Permettez-moi, de préciser que cette idée est venue pour contribuer à une intégration progressive avec le développement des capacités des jeunes et la rationalisation de leurs compétences dans le sport et les activités lucratives.

Qu'est-ce les jeunes peuvent trouver comme moyens d'épanouissement dans cet espace ?

Comme vous le savez les jeunes sont pour la plupart des amoureux du sport en général et plus particulièrement du football, alors, raison pour laquelle nous avons monté cet espace doté d’une pelouse synthétique, d’une clôture et d’une équipe d’agents de sécurité.

A cela s’ajoute, un restaurant et un fast-food qui fournissent aux visiteurs des plats rapides et divers faits à base de produits alimentaires naturels, de la  boisson gazeuse et des jus avec des fruits locaux. Il y a aussi un grand espace équipé de fauteuils, de tables et de pare-soleil pour les spectateurs et ceux qui viennent pour se détendre et changer d’atmosphère.

On connait votre engagement au profit des populations de Riyad. Que représente pour vous la jeunesse ? Quels rapports entretenez-vous avec les jeunes de ce quartier de la banlieue ?

La jeunesse est pour moi le moteur du développement du pays. Ceci dit que les jeunes doivent occuper la place qu’ils méritent en dehors des mouvements et associations de jeunes qui leur sont réservés de facto, vu leur engouement.

Pratiquement, en raison de plusieurs facteurs de positionnement, ils font face souvent à de nombreux problèmes.

A propos de mes rapports avec les jeunes de Riyad, j'espère qu'ils sont mieux placés à vous répondre sur cette question. Personnellement, j’ai toujours assisté concrètement cette jeunesse dans le développement du sport et dans le social.

C’est pour cette raison, que l’Association des jeunes de Riyadh pour le sport et le développement (AJRSD) a été créée. Avec cette association, nous avons contribué à l’unité nationale, la cohésion sociale et l’envie de se démarquer du lot des bandits.

Avec ce projet, nous avons déjà recruté 20 jeunes issus de toutes les franges qui travaillent dans les différents services de l’Espace Élite. Ils sont tous salariés mensuellement. Et dans un futur proche, ceux qui suivent sur place des formations dans la restauration, l’entretien des lieux, entre autres seront embauchés.

Nous comptons d’ailleurs avec d’autres projets (jardinage, agriculture, travaux divers, …), prendre un nombre important de jeunes pour résorber le chômage progressivement. Et à notre niveau, nous avons un programme sur la formation des jeunes( filles et des garçons) sur les systèmes du développement, la citoyenneté, le management, les questions de leadership, de con­fiance en soi, …...

On assiste depuis quelque temps à une recrudescence de la criminalité dans les différents quartiers de Nouakchott. Quel message avez-vous pour la jeunesse de Riyad ?

Malheureusement ! Ces derniers mois plusieurs cas de meurtres et autres formes de crimes ont été enregistrés dans nos grandes villes. Je pourrais dire que c’est compliqué quand on entend chaque jour des meurtres, des agressions physiques, des séries de vols et de viols. Mais, aussi, il faut dire que tous ces actes criminels sont le fruit de la pauvreté, de la déperdition scolaire, de l'utilisation de la drogue, du chômage galopant, de la délinquance juvénile et j’en passe.

Si pourtant, je note ces facteurs, c’est pour attirer l’attention de l’État sur le danger qui nous menace tous du fait qu’il avance à pas de géant vers les familles. Rassurez-vous, si d’importantes mesures ne sont pas prises sérieusement, nous allons voir le danger faire son petit bonhomme de chemin et ce sera inquiétant. Cependant, la sécurité des citoyens, des résidents et de leurs biens doivent être prise en compte avec la collaboration de toutes les forces vives du pays.

Pour répondre à votre question, je lance un appel à toute la jeunesse mauritanienne et plus particulièrement à celle qui n’a pas eu lance de poursuivre correctement ses études, de se démarquer des fléaux graves qui peuvent nuire son développement personnellement et son épanouissement.

La jeunesse doit s’orienter vers la formation professionnellement et les autorités , la société civile et la presse publique et privée doivent contribuer sur la sensibilisation sur les dangers de la consommation de la drogue et la criminalité.

Avec la visite du Ministre de l'Emploi, de la jeunesse et des Sports et celle des Ambassadeurs de la Paix qui ont fait une activité chez nous, les jeunes de Riyadh ont eu l’idée de rehausser leur niveau de cohésion sociale.

Au final, j’invite la jeunesse de prendre son avenir en main et de participer au développement par des activités sociales, économiques, culturelles et sportives au niveau de ville de Riyadh et nous sommes là pour les accompagner.

Entretien réalisé par Boubakrine SIDI

 

Culture


bac
Education: Pour le goût de lire et l'art d’écrire
Mardi, 29 Août 2017 22:59
Pendant longtemps, surtout dès le début de l'école fondamentale, on a considéré la dictée
baba
Nécrologie:suite à la disparition de MADIBA, le M.P.R présente ses condoléances.
Vendredi, 06 Décembre 2013 23:26
Le Mouvement Pour la Refondation (M.P.R) a appris avec beaucoup de chagrins, la disparition du
ENQUÊTE D’OPINION NATIONALE SUR LES PRIORITÉS DES ÉLECTEURS : PREMIÈRE DU GENRE EN MAURITANIE
Mardi, 29 Octobre 2013 00:38
NOUAKCHOTT (Le 27 octobre 2013) – Dans le cadre de son nouveau programme « Soutien à la

Reportages


1atw1.jpg
Reportage-TEMWIL Mirco et Petites entreprises: un envol remarquable et positif (PHOTOS)
Dimanche, 03 Octobre 2021 18:09
L’Agence Temwil Micro et Petites entreprise de Rosso dispose d’une grande base de clientèle.
1arep1.jpg
Reportage-TEMWIL Petites et Moyennes Entreprises : large satisfaction de la clientèle (PHOTOS)
Dimanche, 12 Septembre 2021 20:11
Disposant d’une grande base de clientèle, Temwil petites et moyennes entreprises a réussi en
1cm.jpg
M’haijratt dotée d’un camion-citerne (REPORTAGE-PHOTOS)
Mercredi, 23 Juin 2021 22:46
Madame le maire de la commune de M’haijratt, Bourane Ahmed Bouya , a réceptionné devant les